à propos de l'ASBL

Imaginez le service hospitalier pour les enfants atteints de cancer. Un des lits est occupé par votre enfant. C’est là que commence notre histoire. Et l’histoire de Harte, notre fille. Harte est tombée malade à l’âge de 5 ans. Elle a eu le cancer et a passé 4 semaines à l’hôpital. Les jeux, la musique et les histoires ont rendu son séjour moins pénible. D’où l’idée de créer l’ASBL.

Fin novembre 2012, les parents de la petite Harte, alors âgée de 5 ans, ont appris que leur fille était atteinte d’un cancer. Harte est restée plusieurs semaines au service d’oncologie pédiatrique de Gasthuisberg. Johan et Elke, ses parents, ont constaté l’effet bénéfique sur leur fille des petits avantages proposés aux enfants tels que les séances de lecture à voix haute ou les animations, la musicothérapie, la salle de jeux… Toutes ces initiatives prises par Gasthuisberg visent à rendre le séjour des enfants hospitalisés plus supportable. Les petits extras et cadeaux (couverture douillette, pyjama coloré…) offerts par la famille et les amis ont également eu un grand impact. D’où l’idée de créer l’ASBL.

Lors du séjour de Harte à Gasthuisberg, une idée a pris forme.


Comment l'ASBL fonctionne

Comment distribuons-nous les coffrets de réconfort ?

Nous travaillons autant que possible sur mesure. Les parents des patients peuvent remplir un formulaire en ligne pour demander un panier. Ou bien un employé de l'hôpital transmet l'ordre. Nous rassemblons les paniers et les livrons aux enfants, par la poste ou par l'intermédiaire de l'hôpital.

Les enfants qui ne sont pas hospitalisés en permanence mais qui doivent quand même se rendre régulièrement à l'hôpital peuvent également demander un coffret de réconfort.

Connaissez-vous quelqu'un dont l'enfant a un cancer et à qui nous pouvons faire plaisir avec un colis ? Faites-nous en part. Les parents d'enfants gravement malades ont beaucoup de soucis en tête, commander un paquet de soins n'est pas la première chose qui leur vient à l'esprit. Je pense qu'il est très bon de le mentionner !

Qui construit les paniers ?

Les premières années, nos produits étaient fabriqués par des bénévoles. Ensuite, nous nous sommes associés avec ces partenaires professionnels pour développer les éléments les plus importants :

- Entreprise de travail adapté Kunnig (pyjamas, couvertures, sacs à bandoulière et poupées)

- Amai, l'atelier de couture de la Maison sociale de Malines (vente de couvertures, de poupées de cheveux, de lignes de drapeaux et d'articles)

- Awardt (bonnets)

- Stitch & Co - Lors des réunions mensuelles, les bénévoles fabriquent des drapeaux, des vêtements de poupées, des sacs de couchage, des bavoirs, des ventes d'articles.

Plus d'informations sur les journées de couture

Structure de l'ASBL

L’ASBL Princesse Harte est dirigée par un conseil d'administration. Les opérations quotidiennes sont renforcées par deux employés à mi-temps, soutenus par des bénévoles.

Consultez nos statuts ici.

Déploiement des bénévoles

Nos bénévole.s sont déployé.e.s à :

- l’atelier de couture chez Stitch&Co

- soutien aux événements

- stand de vente d'équipage

- faire des présentations

- livraison des coffrets de réconfort

- renforcement au bureau

- ...

L’équipe professionnelle

L'association à but non lucratif compte deux employés.

Johan est co-fondateur de l’ASBL, papa de Harte et coordinateur à mi-temps de Princesse Harte. En plus d'être coordinateur, il est responsable des hôpitaux néerlandophones. Bart est employé à mi-temps pour Princesse Harte. Il est responsable des hôpitaux francophones et coordonnera les bénévoles.

D'où l’ASBL tire-t-elle ses revenus ?

Pour la fabrication des paniers

Pour le développement des coffrets de réconfort (achat de tissus et d'accessoires, coûts de production, ...), nous sommes entièrement dépendants des dons et des recettes des actions organisées pour nous par d'autres (particuliers, écoles, associations, entreprises).

Nous avons donc certainement besoin de votre soutien, lisez ici comment vous pouvez nous aider.

Pour les frais généraux de fonctionnement

Afin de poursuivre nos rêves, un cadre de soutien est indispensable : location d'un bureau, moyens de communication, soutien des bénévoles, coûts salariaux, matériel divers, ... Frais généraux de fonctionnement pour lesquels nous cherchons nous-mêmes les revenus nécessaires, entre autres :

- stand de vente pendant la foire, le marché de Noël,

- nos propres événements : sponsoriser la course Run4Harte, vendre des cartes de Noël...

- établir des dossiers de subsides ou demander des fonds pour des projets.